1

 

 Ce matin, j’ai une patate d’enfer !

J’arrive au travail avec un grand sourire accroché aux lèvres.

 

-Jayden << Salut princesse ! >>

-Ivy << Yo mec ! >>

Surpris, Jay esquisse un mouvement de recul.

 

2

 

Devant son air ahuri, je m’approche de lui en faisant des mouvements de hip hop.

J’adore danser ! Même si je suis pas tout à fait certaine de maîtriser celle-ci…

 

- << Alors comme ça tu as des talents cachés Eli ? >>

Je sursaute alors que Vicky apparait dans mon champ de vision.

- Ivy << Ivy ! Moi c’est Ivy…! >>

Elle me toise de son air supérieur.

- Vicky << Donc quand tu squatte pas devant la machine à café, tu animes la galerie… T’es une sorte de bouffonne des temps modernes en fait ! >>

 

3

 

Salope !

Et alors que je m’apprêtais à lui envoyer une réplique bien cinglante, elle me tourne le dos et fais son plus beau sourire à Jay avant de s’éloigner en roulant des hanches.

Quelle garce ! A chaque fois que je la vois j’ai des envies de meurtres…

 

Lorsque je me retourne vers Jay il est hilare.

-Ivy << Oh ça va ! >>

Soudain son beau sourire s’estompe et il prend un air sérieux.

 

4

 

-Jayden << Laisse-moi deviner… Tu vas tourner dans le clip, c’est ça ? >>

-Ivy << Oui… Le pote de Bren est ok. Tu n’es pas fâché ? >>

-Jayden << On en a déjà parlé. Tu sais que j’approuve pas mais bon… te voir te faire bâcher par Vicky quand tu te déhanches, ça compense ! >>

Je lui donne un coup et nous rigolons. Voilà qui ne va rien arranger entre Vicky et moi mais au moins nous avons retrouvé notre complicité avec Jay.

-Ivy << Tu y vas à la soirée de ton frère ce soir ? >>

 

5

 

-Jayden << Je savais pas qu’il y en avait une… >>

-Ivy << Tu voudrais pas venir avec moi ? >>

-Jayden << Ah ? Je croyais qu’on était une grande fille…! Mais ok j’accepte ! >>

-Ivy << Oh ça va, arrête de jubiler ! En attendant, on a un dossier sur lequel bosser feignant ! >>

-Jayden << Oui chef ! A vos ordres chef ! >>

 

6

 

Je déteste quand il fait ça, j’ai l’impression que je suis un genre de bourreau.

Je lui donne un petit coup sur l’épaule et je vais m’asseoir derrière mon ordinateur.

En tout cas, je me sens soulagée car les choses semblent revenues à la normale entre nous.

 


 

Ce soir-là,

 

7

 

J’ai mis un certain temps à choisir ma tenue… Et lorsque j’arrive chez Brenan, la soirée a déjà commencé.

Je suis assez impressionnée par le lieu, j’aurais dû m’y attendre.

Qui peut se payer une ferrari peut se payer une villa luxueuse…

La piscine qui borde la bâtisse est immense, à elle seule, elle doit faire la taille de mon appartement.

 

8

 

Je vois deux nanas qui gloussent dans un jacuzzi et un couple qui danse un peu plus loin.

Des enceintes extérieures diffusent une musique entraînante. J’ai l’impression d’être déjà dans un de ces clips…

J’avance timidement sur la terrasse à la recherche de Jay.

Tout à coup, je sens une main toucher mon bras.

 

9

 

-Jayden << Salut princesse ! Tout va bien… Papa est là maintenant ! >>

Je le regarde en souriant.

-Ivy << Fais attention, papa, tu pourrais finir dans la piscine ! >>

-Jayden << Oh vraiment ? Tu veux tenter ? >>

-Ivy << Jay, si tu fais ça… >>

 

10

 

-Jayden << Moi ça me dérange pas, cette robe blanche est parfaite pour ça ! >>

Ah bravo !

 

- << C’est surtout celle qui la porte qui est parfaite ! >>

Je me retourne vivement.

-Brenan << Quelle bonne surprise, Jay ! Je ne te vois pas souvent à mes soirées d’habitude. Que me vaut cet honneur…? >>

 

11

 

-Ivy << J’ai demandé à Jay de m’accompagner. >>

Bren m’observe sans prêter attention à son frère.

-Brenan << Toujours aussi belle… Mon pote est dans le coin mais il est pas mal occupé. On essaiera de le rencarder tout à l’heure ! >>

-Jayden << Ouais occupé… C’est comme ça que tu dis maintenant ? >>

 

12

 

-Brenan << La ferme Jay ! >>

-Jayden << T’as intérêt de la laisser loin de toutes tes merdes… >>

Le ton de Jay est clairement menaçant… Pour une raison que j’ignore, je me sens flattée de le voir me protéger.

-Brenan << T’es quoi au juste ? Son chevalier servant ou son collègue ? Faudrait savoir frérot ! >>

 

13

 

Bren a les yeux pleins de défi. Mais heureusement, avant que la situation ne dégénère davantage, un gars vient lui parler à l’oreille.

-Brenan << Je vous laisse une minute, je reviens… >>

-Jayden << Prends ton temps surtout ! >>

Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre…

 

14

 

Brenan fait un sourire en coin à son frère, comme pour dire « Bien joué » puis il s’éloigne de nous, le type à sa suite.

 

Je regarde un instant Jay avec un air réprobateur.

-Jayden << Quoi ? >>

-Ivy << Rien… >>

-Jayden << Me dis pas rien, je le vois dans tes yeux… >>

 

15

 

-Ivy << Je trouve que tu y vas fort avec ton frère… >>

Jay me regarde un instant, un peu vexé par ma remarque.

-Jayden << Tu peux pas comprendre, avec lui c’est toujours compliqué ! >>

-Ivy << C’est sûr, je ne peux pas comprendre ! Il faut dire que tu ne m’aides pas beaucoup ! >>

 

16

 

-Jayden << Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? >>

-Ivy << Je sais pas… Juste me parler un peu de toi. On est censé être… amis. >>

-Jayden << On est amis Ivy ! Mais on est pas obligé de parler de mon frère, si ? >>

 

Je souffle, agacée. On ne peux pas dire qu’il mette de la bonne volonté…

Et leur petite guéguerre entre frère commence à m’échauffer !

-Ivy << Tu sais quoi Jay…? T’es vraiment pénible quand tu t’y mets ! >>

 

17

 

Je me retourne pour le laisser planté là. Vraiment il m’énerve !

Mais il me retient par le bras.

 

Je me retourne vivement vers lui pour lui demander de me lâcher sur le champ, mais l’affection que je lis dans son regard me désarme.

Je viens de prendre une décharge de 250 watts !

 

18

 

-Jayden << Princesse… Te fâche pas… Je… C’est juste que… Je tiens à toi… >>

Je n’arrive pas à articuler un mot. En réalité je reste en admiration devant ses yeux vert et ses lèvres qui ne sont plus qu’à quelques centimètres des miennes.

L’odeur de son parfum m’enivre… Un mélange de poivre et d’agrumes… J’adore ce parfum…

-Jayden << Je veux juste te protéger… >>

 

19

 

Soudain je me sens légère comme une plume… Je suis presque sûre que mes pieds ne touchent plus le sol !

La distance entre nos lèvres se rapproche, quelques centimètres de plus et elles se touchent.

 

J’enroule doucement mes mains derrière sa nuque et je me redresse sur la pointe des pieds.

J’ai attendu cette opportunité trop longtemps pour la laisser passer.

 

20

 

Notre regard passe de nos lèvres à nos yeux plusieurs fois.

Comme si nous avions du mal à réaliser ce qui est en train de se passer.

 

21

 

Le temps s’arrête et j’ai l’impression que nous sommes seuls alors que la fête bat son plein atour de nous.

Je m’approche et je ferme les yeux. Mon coeur s'emballe !

 

22

 

Mais avant que nos lèvres se touchent, un bruit sourd nous interrompt et les gens tout autour se mettent à crier !

Nous sursautons !

Brenan est en haut de sa terrasse et vient de faire péter le bouchon d’un magnum de champagne…

 


 

23

 

Le lendemain matin je suis au bout de ma vie…

Je n’ai pas eu l’occasion de voir le pote de Bren mais il m’a présenté à pleins de monde.

Et je n’ai pas pu reparler à Jay de la soirée…

 

Du coup je suis complètement angoissée à l’idée de le retrouver et de travailler comme si de rien n’était.

J’ai pas rêvé, on s’est quasiment embrassé…

 

En arrivant au boulot je fais un bref coucou à Willa qui me regarde, l’air perplexe.

 

24

 

Mais je n’ai pas le courage de m’arrêter pour subir son assaut de questions.

Parce que c’est sûr, j’ai la tête de la copine qui a des trucs à raconter.

 

Je m’arrête devant la porte de mon bureau et j’expire profondément avant d’entrer. J’en mène pas large…

Heureusement Jay n’est pas encore là. Voilà qui me laisse un peu de répit pour me préparer mentalement.

Je déballe mes affaires presque comme une zombie.

 

-Jayden << Hey ! >>

Mon coeur manque un battement !

 

25

 

Jay n’a pas une mine beaucoup plus fraîche que la mienne mais il est toujours aussi beau…

Lorsqu’il me fait la bise, mon coeur est au bord de l’implosion !

-Jayden << Tu veux de l’aide ? >>

-Ivy << Hein ?! >>

Je le fixe perplexe, en battant des cils.

-Jayden << Avec ton sac, tu veux de l’aide ? >>

Je regarde ma main encore coincée dans le-dit sac. Je n’avais pas réalisé que je m’escrimais, depuis tout à l’heure, à essayer en vain de sortir ma tablette. Quelque chose coince.

-Ivy << Ah… Euh… Non ça va ! >>

 

26

 

-Jayden << T’as l’air de galérer quand même princesse ! >>

Il s’approche de moi. Cette proximité mélangée à son odeur, me renvoie direct dans ses bras hier soir. Ma respiration se coupe.

Lorsque ses mains frôlent les miennes, nous nous regardons un instant.

 

-<< Monsieur Hudson, mademoiselle Hoods… >>

Nous nous retournons, les mains encore dans le sac, avec nos airs innocents.

 

27

 

Notre imperturbable manager Gaël nous regarde faire, amusé.

Merde on doit avoir l’air de deux crétins à cet instant précis…!

J’imagine ce qu’il doit se dire : « Qui s’occupe des entretiens pour recruter des débiles pareils ? »

 

-Gaël << Vous avez besoin d’aide ou on appel les pompiers ? >>

-Jayden << Ca va aller merci ! >>

 

28

 

-Gaël << Jayden, dans mon bureau, s’il te plaît. >>

Gaël repart. Son expression est indéchiffrable.

 

-Ivy << Vas-y, je vais finir par arriver à sortir cet engin de malheur ! >>

-Jayden << Il peut attendre un peu ! C’est moi qui lui ai demandé un rendez-vous. Je veux lui demander un changement… >>

 

29

 

Un changement ?! Comment ça un changement ?

Avant que je puisse lui demander des précisions, il arrive à sortir ma tablette et se félicite en la brandissant fièrement.

-Jayden << Voilà princesse ! >>

-Ivy << Merci ! >>

Il attrape de quoi noter et disparaît dans le bureau de Gaël.

 

Je suis dépitée ! Est-ce qu’il va demander à notre manager de changer de bureau ? De service ? A cause de ce qu’il s’est passé hier soir ?

 

30

 

Je sens que mon cerveau va entrer en ébullition !

 


 

La journée a vraiment été super bizarre. Jay est revenu de son entretien avec Gaël plutôt de mauvaise humeur.

J’étais trop inquiète et perturbée pour faire ma curieuse, mais je me suis demandé toute la journée s’il souhaitait ne plus partager le bureau avec moi…

Il a été plutôt distant. J’en ai déduit qu’il regrettait sans doute ce qu’il s’était passé la veille…

 

Pff… A la longue je ne sais pas ce que je peux attendre de Jay…

Les paroles de Bren me reviennent en tête : « mon frère ne sait pas ce qu’il veut… »

 

31

 

J’ai fini tôt aujourd’hui, du coup j’en ai profité pour aller prendre l’air avec Yoogi au parc.

Il revient me voir en sautillant et lâche un bâton à mes pieds. Traduction : c’est bien de me sortir mais occupe-toi de moi !

Alors que je lui lance le bâton, mon téléphone vibre.

C’est Bren : « Bonne soirée hier… En espérant qu’on se revoie. Désolé pour mon pote. »

Je souris, j’aimerais tellement que Jay soit un peu plus entreprenant. Il pourrait prendre exemple sur son frère là-dessus…

 

32

 

Je réponds : « Oui c’était sympa merci ! Pas grave pour ton pote, une autre fois. »

A vrai dire, avec tout ça, j’avais oublié son pote et le clip…

Il ne tarde pas à me répondre : « Pas besoin d’attendre qu’il soit là pour venir me voir. Tu es la bienvenue chez moi… ;-) »

Je glousse en continuant de marcher le long du chemin. Yoogi fait sa vie, très loin de mes problèmes existentiels.

 

Je suis tentée de m’amuser un peu, mais c’est plutôt avec Jay que je voudrais m’amuser…

 

33

 

Je réponds : « La soirée était sympa mais n’en attends pas davantage de moi. »

Sa réponse arrive presque dans la minute : « Je suis très patient. Je ferai ce qu’il faut pour te convaincre ma belle. »

Celui-là ne doute jamais de lui ! Je décide de ne rien répondre pour remettre l’insistance de Bren à sa place.

Peut-être qu’avec Jay je devrais être plus entreprenante, au lieu de me décourager.

Bren ne se décourage pas, lui.

 

J’envoie un message à Jay : « J’aurais aimé passer plus de temps avec toi hier soir… »

Mon coeur s’accélère lorsque je tape sur envoyer.

 

34

 

La réponse arrive quelques secondes plus tard : « Moi aussi… On aura d’autres occasions ! »

Je regarde mon téléphone, un peu blasée. J’espérais quelque chose de moins amical, quelque chose de plus piquant, comme avec Bren par exemple…

Hors de question que je me décourage si vite ! Après tout, on a bien failli s'embrasser, c’est pas rien !

Je réponds : « Avec un dîner en tête à tête ? »

 

Je fais signe à Yoogi de faire demi-tour. J’aimerais me poser un peu à la maison, juste pour flemmarder.

 

35

 

Mon portable vibre et mon coeur s’emballe.

Un message de Jay : « La prochaine fois, je t’invite chez moi ma petite warrior ;-) ! »

Une invitation chez lui ! Incroyable !

Est-ce qu’il fait ça pour remettre les comptes à zéro avec son frère ou parce qu’il a vraiment envie de m’inviter chez lui ?!

 

Je sautille presque en regagnant l’appartement. Parfois je me demande quel âge j’ai exactement…

Lorsque nous rentrons, je danse autour de Yoogi avant de m’affaler sur le sofa.

 


 

36

 

Le message de Jay m’a tellement donné la pêche que j’ai transformé ma soirée flemme en soirée avec Willa, à notre bar habituel.

 

-Willa << Salut ! >>

-Ivy << Coucou Willa ! J’ai réservé notre table préférée ! >>

-Willa << Parfait ! Hé, t’as vu ce type là-bas…? >>

Je jette un coup d’oeil dans la direction qu’elle m’indique. Je vois un homme accoudé au bar, plutôt grand, assez classe et qui semble n’avoir d’yeux que pour mon amie.

 

37

 

-Ivy << Le mec au fond là ? >>

-Willa << Ouais ! >>

-Ivy << Bah quoi ? >>

-Willa << Bah quoi ?! T’as pas les yeux en face des trous ou quoi ?! Il est carrément canon !! >>

-Ivy << Et Karl ? >>

-Willa << Quoi Karl ? Dieu soit loué je suis pas mariée ! De toute façon, ça ne va pas durer… >>

-Ivy << Je me disais justement que t’étais en train de battre ton record ! >>

 

38

 

-Willa << Ah ah ah ! Excuse-moi madame Je-m’intéresse-à-deux-beaux-gosses-qui-conduisent-de-gros-engins-puissants… >>

Elle a prononcé les derniers mots, une lueur coquine dans les yeux. Elle ne s’arrête jamais…

-Ivy << En parlant de gros engin puissant, devine qui a proposé de m’inviter à passer une soirée chez lui…? >>

-Willa << Laisse-moi deviner… Mr Ferrari ? >>

-Ivy << Nooon… Enfin si, mais lui c’était hier soir. Là c’est Jay ! >>

-Willa << Ah ah ah ! Pardon ! Bientôt il te faudra un agenda pour organiser tes soirées entre les deux frères ! >>

 

39

 

-Ivy << C’est pas drôle… >>

-Willa << Ok, ok… Moi j’en suis restée à la proposition du clip de rap et de Jay qui te faisait la tête ! >>

-Ivy << Je devais voir le pote de Bren hier soir. Il a organisé une soirée dans sa villa. Une baraque de fou d’ailleurs ! >>

-Willa << Si le mec se paye une bagnole qui coûte cinq fois le prix de mon appart, je pense qu’il peut se payer une villa de luxe… >>

-Ivy << Ouais bref ! J’ai pas vu son pote, il était occupé ou je sais pas quoi, mais c’est pas le plus important… Jay m’a rejoint la-bas… Et on s’est presque embrassé…! >>

 

40

 

-Willa << Avec Bren ou avec Jay ? >>

-Ivy << Bah avec Jay ! Tu m’écoutes ou quoi ! >>

-Willa << T’es pas facile à suivre ! T’es allée à une soirée de Bren. Mais t’étais avec Jay et au lieu de flirter avec Bren, tu as flirté avec Jay. Entre temps tu devais voir un rappeur que t’as pas vu. C’est bon ? >>

-Ivy << Oui voilà ! Enfin sauf que Jay était pas invité, c’est moi qui l’ai fait et Bren était pas super content. Les deux se sont un peu chauffés mais heureusement Bren a dû partir un moment… >>

-Willa << Euh… Je crois qu’il va me falloir un verre. >>

Elle fait signe au serveur qui vient prendre sa commande avec un grand sourire.

 

41

 

-Serveur << Le monsieur au bar souhaite vous offrir un verre à toutes les deux… >>

Willa se retourne et fait un sourire au type. Moi, je me contente de lever les yeux au ciel.

-Ivy << Surtout lui dis pas de venir !! >>

-Willa << Mais non, pour l’instant laissons le espérer, comme ça on a des boissons gratos…! >>

-Ivy << T’es horrible ! >>

-Willa << Je sais ma chérie ! >>

Nous gloussons comme des dindes ! Parfois je trouve Willa complètement barge…!

-Willa << Donc tu as failli embrasser Jay… >>

 

42

 

-Ivy << Oui c’est ça… Le moment était propice et j’ai pris mon courage à deux mains ! >>

-Willa << C’est bien, je suis fière de toi ! Et donc, pourquoi vous avez pas été jusqu’au bout ? >>

-Ivy << On a été interrompu… Du coup on a passé le reste de la soirée super mal à l’aise. >>

-Willa << Aïe… Et aujourd’hui au bureau ? >>

-Ivy << Juste super bizarre… J’avais l’impression qu’il était trop mal à l’aise… >>

-Willa << Quel idiot celui-là ! >>

-Ivy << Je te le fais pas dire… Ce qui m’inquiète c’est qu’il voulait voir Gaël pour lui demander un changement. J’espère qu’il ne veut pas changer de collègue… >>

 

43

 

-Willa << Mais non ! Qu’est-ce que tu vas chercher ! Ca pourrait être n’importe quoi d’autre ! >>

Ses paroles me rassurent. Elle a raison, après tout, ce rendez-vous avec Gaël a peu de risque d’avoir un rapport avec moi.

-Willa << Et avec Bren alors ? >>

-Ivy << Eh bien… Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est assez insistant. Pour le coup, ses intentions sont limpides. >>

-Willa << Ouais… mais tu ne peux pas courir deux lièvres à la fois ! >>

-Ivy << C’est toi qui me dis ça ? >>

-Willa << Tu n’es pas moi Ivy. Tu es une romantique. En plus de ça, tu aimes vraiment beaucoup Jay, ce n’est pas simplement un beau gosse sur lequel tu as flashé dans un bar. >>

 

44

 

-Ivy << Touché… >>

Elle me sourit tendrement. Elle a raison, je ferais bien de ne pas trop jouer avec le feu, je risquerais de me brûler. Ou pire, de finir en enfer !

-Willa << Je ne te dis pas ça pour te juger, tu le sais. Mais Jay est aussi mon ami, et soit tu tentes avec lui, soit avec son frère, mais, à vouloir prendre un peu des deux, tu risques de te fâcher avec tout le monde… Et puis, de ce que tu m’en dis, leur relation a l’air super tendue. Je ne voudrais pas que tu te retrouves entre les deux… Enfin, dans certaines conditions ça pourrait être sympa cela dit…! >>

-Ivy << Willa !! >>

Elle éclate de rire et me regarde avec son air innocent.

 


 

Nous avons vraiment passé une bonne soirée toute les deux. Et le pauvre gars est finalement reparti comme il était venu.

Willa est joueuse mais elle n’est pas non plus du genre à ramener un inconnu chez elle.

 

45

 

-Willa << Allez, je suis garée de ce côté ! >>

-Ivy << Merci d’être toujours de bon conseil et de supporter toutes mes histoires… >>

-Willa << Les amies sont faites pour ça ma chérie ! >>

Nous nous faisons un câlin amical avant de partir chacune de notre côté.

Sur le chemin du retour je médite à ce que m’a dit mon amie… Je ne veux pas me mentir, aucun des deux frères ne me laisse indifférente…

 

46

 

C’est vraiment difficile de passer d’une relation amicale à amoureuse… Mais Jay me plaît tellement…

Et en même temps je suis terrorisée à l’idée de perdre son amitié pour de bon si ça ne fonctionne pas…

 

Lorsque je rentre, Yoogi me fait la fête. Je pose mes affaires sur la table basse et j’attrape sa laisse. Le pauvre doit avoir besoin de sortir !

Dehors je regarde la lune dans le ciel dégagé du soir. C’est agréable, dans ces moments-là Bridgeport devient paisible…

 

47

 

Yoogi furette un peu partout, la vie à l’air tellement simple pour lui…

 

Lorsque nous remontons à l’appartement j’entends mon téléphone biper plusieurs fois. Je l’avais laissé là pendant que je sortais le chien.

En lisant les messages je passe une main devant la bouche et mon coeur s’accélère.

J’ai reçu plusieurs textos de Jay et des appels.

« Tu peux venir à l’hôpital ? Bren a eu un accident », « J’ai besoin de toi Ivy, je sais pas quoi faire », « Je n’ai pas de nouvelles, les docteurs me disent rien »

 

48

 

Merde ! Bren est à l’hôpital ? Pourvu que ce ne soit rien de grave…

 


  

Je me suis précipitée à l’hôpital !

 

49

 

J’arrive complètement essoufflée jusqu’au service des urgences.

Mon coeur tambourine dans ma poitrine, j’ai tellement peur qu’il soit arrivé quelque chose de grave !

Je balaye la salle du regard à la recherche de Jay et je le vois seul, assis sur un des sièges, la tête entre les mains.

 

50

 

-Ivy << Jay ! >>

J’ai presque crié à travers la salle.

Lorsqu’il m’aperçoit son expression me fend le coeur. Il semble un bref instant soulagé de me voir et se lève lentement.

Je cours presque pour le rejoindre et je le prends dans mes bras. J’ai si mal de le voir comme ça, je dois absolument le toucher, sentir qu’il va bien.

 

51

 

Je monte sur les pointes et il est obligé de se courber pour se mettre à ma hauteur et enfouir sa tête dans le creux de mon cou.

Je passe une main dans ses cheveux et de l’autre j’appuie doucement contre son dos. Mon coeur se calme instantanément. Je pourrais rester ainsi des heures.

-Jayden << Merci d’être venue… >>

-Ivy << J’ai fait aussi vite que possible. Je suis désolée je n’ai pas vu tes messages plus tôt ! >>

 

52

 

Il regarde vers la double porte surplombée du signe « Urgences », les bras ballants. Ses yeux sont embués et sa voix est rauque, est-ce qu’il a pleuré ?
Cette hypothèse me déchire le coeur.

-Ivy << Ca va aller ? >>

-Jayden << Je tourne en rond depuis qu’ils m’ont prévenu… Je n’arrive pas à voir les docteurs ! >>

Je regarde autour de moi, le secrétariat semble bien occupé et quelques aides-soignants poussent leurs charriots avec nonchalance.

-Ivy << On va attendre, ne t’inquiète pas ça va aller… >>

 

53

 

-Jayden << Je sais pas ! Je crois que c’est grave… Pourquoi ils me diraient rien sinon ?! >>

-Ivy << Reste ici, je vais voir si je trouve quelqu’un pour nous renseigner. >>

Jay s’affale sur le siège.

-Jayden << Laisse-tomber ! Personne ne sait rien ici ! J’te jure, je crois que je vais frapper dans quelque chose là… >>

Je ne sais pas quoi faire pour le calmer. Je ne veux pas le laisser seul, il a l’air clairement à bout, je ne l’ai jamais vu comme ça.

Je m’assois à ses côtés.

 

54

 

J’hésite puis je pose doucement ma petite main sur la sienne. Ce contact me fait du bien et a l’air de lui faire du bien aussi.

Il se laisse faire mais ne dit plus un mot.

Lorsque je regarde autour de moi, je ne vois qu’un couloir large et froid. On entend des gens qui s’affairent derrière les portes et le bruit des machines.

Je murmure doucement à Jay : « Je suis là… ça va aller… »

 


 

 

Un grand merci à ma bikette pour ses poses <3

Vous pourrez les télécharger ici : AU FIL DES SIMS